Logo
 
  Des Architectes
André Japy, et Alfred Tord
Ces deux architectes parisiens sont les auteurs du Monument aux Morts de la commune de Montdidier.
 
A la fin de la guerre il fut décidé, pour honorer les Morts pour la France d'ériger des monuments aux Morts.
 
Il était entendu que ces monuments devaient se trouver dans des endroits marquants et bien visibles des villes, permettant à tous de se souvenir, et de se recueillir devant le sacrifice de tant de jeunes hommes.
Celui de notre ville fut édifié en 1923, place de la République, au point le plus élevé de la cité, sur le passage de la plus grande rue de la ville.
Il a une forme de pyramide, porte les armes et les décorations de la ville.
 
Il avait fait l'objet d'un concours municipal qui choisit leur projet parmi 32 autres.
Les statues représentant "Les deux générations" de soldats à droite et à gauche du socle sont l'œuvre d'Albert Roze, qui d'autre part faisait partie du jury.
 
 
Charles Duval, et Emmanuel Gonse
Au mois d'aout 1918, dans le but de chasser les allemands de notre ville, un bombardement intensif de la ville a eu lieu.
Le résultat attendu a été atteint, mais en même temps il entraina la ruine de la cité.
 
Seules quelques maisons étaient encore debout, et notre Hôtel de ville, s'il n'était pas entièrement détruit, avait beaucoup souffert.
Dans les années d'après-guerre, en 1927, il fut décidé, non pas de le réhabiliter, mais de le reconstruire.
 
Dès 1918, sous la présidence de Louis Lematte, maire, un concours d'architectes avait proposé cette reconstruction, avec un cahier des charges précis. Il fallait entre autre conserver les fondations de l'édifice précédent, lui donner une hauteur suffisante pour être le plus élevé de Montdidier, enfin respecter une enveloppe financière.
 
Le projet de Charles Duval et Emmanuel Gonse fut retenu, devant 47 autres; il répondait aux conditions du concours pour la conservation des fondations, le beffroi avait une hauteur de 45 m, la brique était le matériau principal avec le béton, enfin un patio-jardin et une salle des fêtes étaient adjoints.
 
En 1905, Charles Duval (1873-1937) et Emmanuel Gonse (1880-1954), s'étaient associés dans un cabinet d'architectes.
Après la guerre, les deux architectes fondent une société dénommée La Cité nouvelle, et s'appuyant sur un réseau efficace de collaborateurs locaux, se consacrent désormais de manière prédominante à la reconstruction des départements dévastés, principalement la Somme.
Montdidier, Moreuil, Roye, Beuvraignes, Arvillers..., ont profité de leur travail pour les mairies, les églises, les bâtiments communaux.
 
En 1928, ils furent les architectes de la fameuse école de puériculture de la faculté de Médecine de Paris du Boulevard Brune.