Logo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'église Saint Pierre
 
L’église Saint Pierre que nous connaissons, a été construite sur l’emplacement de la précédente, que l’on date de l’an mil environ. Le début de la construction de celle-ci se place au XIV° siècle, et elle sera terminée seulement deux cents ans plus tard. C’était l’époque très troublée des guerres de religion.
 
Pendant la révolution, elle fut désacralisée, et vouée au culte de « l’Etre Suprême ». Elle sera en grande partie détruite en août 1918 par la Grande Guerre, puis restaurée en 1925. Elle est classée monument historique depuis 1920. On admirera tout particulièrement son portail, œuvre de Maitre Chappion, à qui l’on doit une bonne partie de la construction de la cathédrale de Beauvais.
 
A l’intérieur, on admirera les fonts baptismaux en pierre de Tournai, et le Christ en croix au-dessus du maitre-autel, tous deux provenant probablement de l’église originale. Une mise au tombeau polychrome datée du milieu du XIV° est tout à fait remarquable, ainsi que le tombeau de Raoul de Crépy portant ses animaux fidèles. Des statues de Jean Alluart ornent les autels latéraux, et le chœur possède une vierge en marbre blanc due aux ciseaux d’Albert Roze.
 
Ne quittons pas notre visite sans citer une châsse contenant les reliques de Saint Lugle et Saint Luglien, les patrons de la ville de Montdidier, placée sous l’autel de la vierge ; et encore la statue de Saint Jean-Gabriel Perboyre, lazariste ayant enseigné à Montdidier, jouxtant une plaque portant notre devise, Urbs Cultissima.